اللجنة الانتخابية

الثلاثاء 27 ديسمبر 2016

La réunion a commencé en présence de 8 élus qui poursuivent l'examen des documents joints à chaque dossier de candidature. Les élus remarquent qu'il n'ont reçu qu'un seul candidat pour la catégorie des journalistes. Ils rappellent qu'ils n'ont reçu aucune candidature pour la catégorie "Enseignant universitaire".

Le tri des dossiers s'est arrêté au dossier N°31. Badreddine Abdelkefi (Mouvement Ennahdha) demande aux élus présents d'ouvrir les dossiers un par un et de citer le document existant et non existant. Il rappelle que deux nouveaux dossiers ont été ajouté, le total des candidatures est 59.

L'un des dossier a été refusé pour défaut du certificat de naissance et la copie de la carte d'identité nationale.

Un dossier de candidat de catégorie "Société Civile" a été rejeté pour ne pas remplir la condition de 2 ans d'expérience en tant que responsable au sein de l'association. 

La discussion autour un autre dossier portait sur l'acceptation ou le refus d'un certificat de naissance scanné. Certains élus signalent que le candidat est un tunisien résident à l'étranger et on ne peut retenir ce document tant qu'on ne sait pas la qualité de service consulaire à l'étranger qui diffère d'un pays à un autre. 

Habib Khedher rappelle que la décision de la commission électorale était claire quand elle a exigé un certificat extrait du service concerné. 

Mohamed Sidhom (Mouvement Ennahdha), Bechir Ellazem (Mouvement Ennahdha) et Haykel Belgacem  (Front Populaire) préfèrent de retenir la forme du certificat parce qu'ils pensent que peut être le candidat a demandé d'extraire le certificat d'une municipalité et de l'envoyer sous forme scannée vu sa résidence à l'étranger. 

Un dossier de la catégorie "Journalistes" a été refusé pour le manque d'une copie conforme du diplôme et du certificat de naissance. Le dossier ne contient ni une signature légalisée sur la demande de candidature ni une preuve de 10 ans d'expérience.

Un autre dossier a été refusé pour avoir été déposé au bureau d'ordre de l'assemblée et non pas envoyé par voie postale. 

Badreddine Abdelkefi annonce la finalisation de tri des dossiers. Le conseiller de la commission rappelle qu'il faut s'organiser pour les réunions futures surtout qu'il n'y a pas assez de candidats pour la catégorie "Juge Administratif" qui est supposé être le président de l'instance. 

A cet égard, Badreddine Abdelkefi décide de lever la séance et reprendre la semaine prochaine pour attendre des autres dossiers qui peuvent être reçues ultérieurement et pour décider si on va se contenter des dossiers reçus ou de prolonger le délai pour qu'on puisse avoir plus de candidats surtout pour la catégorie "Juge Administratif".