اللجنة الانتخابية

الاثنين 07 نوفمبر 2016
نقاش حول إرساء هيئة النفاذ إلى المعلومة

Badreddine Abdelkefi (Ennadha):

Je vous rappelle que nous avons approuvé la loi d'accès à l'information qui doit être mis en vigueur après une année seulement, c'est à dire en Mars 2017. 

Notre commission a la responsabilité de mettre en place l'instance de l'accès à l'information. 

Mohamed Troudi (Horra):

Afin de respecter les deadlines, on devrait commencer notre travail avec sérieux, nous devons lancer l'appel à candidature dans les les plus brefs délais.

Soulef Ksontini (Ennahdha):

Afin de respecter les délais, on devrait communiquer sur l'appel à candidature: publication sur le siteweb de l'ARP, conférence de presse et on pourrait réfléchir à propos d'autres propositions. 

Hassouna Nasfi (Horaa):

Je pense qu'on aurait pas les mêmes problèmes qu'on a eu lors de la mise en place de l'autre instance, ceux qui sont concernées par cette instance chercheront l'information et suivront l'annonce de l'appel à candidature.

Béchir Ellazzem (Ennadha):

On devrait apprendre de notre expérience antérieur, on devrait aller vers les intervenants concernés et contacter les personnes qui pourront être intéressées. 

Mohamed Troudi (Horra):

Si on va contacter les institutions concernées par cette instance, on devrait exiger que notre lettre soit publiée sur un tableau d'affichage que tout le monde peut voir, pour ne pas recevoir des candidatures de certains proches des responsables qu'on va contacter.

Habib Khedher (Ennadha):

On ne cherche pas des personnes qui dorment dans leurs bureaus et qui attendent qu'on leurs contactent pour qu'ils postulent à cette instance, 

Quels institutions devront contacter pour la catégorie "Journalistes", le SNJT? je vous rappelle qu'il y aussi le syndicat des jeunes journalistes, allons-nous chercher tout intervenant et le contacter? 

Badreddine Abdelkefi (Ennahdha): 

Je vous rappelle l’intérêt porté par la société civile concernant cette loi, les publications provocantes par certaines associations et donc on doit être vigilant.

On devrait auditionner certaines associations avant de lancer l'appel à candidature.

Mohamed Troudi (Horra):

On devrait publier la liste des candidats pour éviter toute rumeur.

 Après discussion, les membres de la commission décident d'organiser une autre réunion, lundi prochain, pour examiner la décision de l'appel à candidature qui doit être publié par par la commission. 

Badreddine Abdelkefi, président de la commission, recommande la publication de la liste des candidats par respect au principe de transparence.