لجنة شؤون المرأة والأسرة والطفولة والشباب والمسنين

الاثنين 23 ماي 2016

La réunion a commencé à 15h25 (prévue à 15h) avec 9 membres présents pour poursuivre l’examen du projet de loi organique relative à la lutte contre la traite des êtres humains.

Concernant la planification de l’agenda, les propositions s’axent sur la protection de l’enfance. Bochra Belhaj Hmida (Al Horra) revient sur l’ensemble des associations qui veulent introduire leur projet relatif au plaidoyer de l’enfance.

Leila Hamrouni (Al Horra) rappelle qu’il y aura un colloque sur la protection de l’enfance demain. 

Meherzia Laabidi (Mouvement Ennahdha) signale les derniers incidents du viol et de l’homicide de l’enfant à Cité Helal par le soldat et propose de coordonner avec Yamina Zoghlami (Mouvement Ennahdha) vu son appartenance à la région concernée, afin de rendre visite à la famille de la victime et de suivre le dossier avec le ministère des affaires sociales.

Leila Hamrouni (Al Horra) ne pense pas qu’on doit y aller directement il faut les contacter d’abord parce que peut être la famille ne veut pas nous accueillir.

Leila Hamrouni (Al Horra) résume sa mission à Finlande. 

Sur ce sujet, les différents membres évoquent le sujet de l’absence de coordination et d’organisation dans les missions parlementaires. 

Rim Thairi (Social Démocrate) revient sur l’absence totale de l’organisation et de l’encadrement des envoyés dans les pays étrangers comme au Maroc et aux Etats Unis.

Olfa Soukri (Aucun Bloc) revient sur le sujet de l’approche genre et la question de représentativité des députées dans la commission des finances.

Hela Omrane (Mouvement Nidaa Tounes) quant à elle reporte le désordre dans l’accueil des élus à l’aéroport du Rabat. Elle n’a pas eu une copie de programme et elle était obligée de lire les banderoles pour savoir les détails sur le colloque.

Meherzia Laabidi (Mouvement Ennahdha) insiste sur l’importance du caucus femmes dans la formation des députées dans ce genre de travail en dehors l’assemblée et qu’il faut reporter ce dysfonctionnement au président de l’assemblée. 

Levée de la séance à 17h.