لجنة شؤون المرأة والأسرة والطفولة والشباب والمسنين

الاثنين 19 أكتوبر 2015

La commission des affaires de la femme, de la famille, de l’enfance, de la jeunesse et des personnes âgées s'est réunie le 19 Octobre 2015 à 10h55 pour programmer les visites qu'elle aura à effectuer et pour poursuivre l'examen des projets de lois N°29/2015 et N°55/2015.

Meherzia Laabidi (Mouvement Ennahdha): 

Nous avons reçu une réclamation d’un directeur d’un centre de soins des enfants sans soutien prononçant le manque de budget associé aux aliments de nutritions et à la nourriture au sein du centre.  

Je voudrais aussi mettre l’accent sur l’absentéisme non justifié de beaucoup de membres. Seul Souad Bayouli a prévenu son absence justifiée à l’avance par SMS.

Sameh Bouhaouel (Mouvement Nidaa Tounes) : 

En ce qui concerne le projet de loi N°55/2015 et plus précisément le cas ou la mère est d’origine étrangère (non tunisienne), on rappelle que le code du statut personnel prévoit la priorité de l’enfant et sa protection au dessus de tout.  

Leila Oueslati (Mouvement Ennahdha) : 

Trop d’absences non justifiés.  

Il faut mettre l’accent sur l’importance et l’intérêt des visites sur sites des centres de soin des enfants sans soutien et d’autres centres. Proposition d’organiser une visite lundi prochain à Sfax  pour voir l’état des lieux et puis nous devons suivre de près l’avancement de traitements de ces dossiers via des petites commissions. L’obligation de faire le suivi et de protéger ainsi que défendre  les enfants dans ces centres.  

Meherzia Laabidi (Mouvement Ennahdha) demande au conseiller de préparer une demande de visite du centre de soin des enfants sans soutien et une demande d’information au ministre des affaires de la femme et de la famille concernant la réclamation reçu du directeur du centre.

Nous sommes obligés de préparer un rapport de la commission sur le projet de loi N°55/2015.

Le conseiller :

Concernant le dossier d’immigration clandestine qui sera traité d’ici un mois à la commission des droits et libertés et des relations extérieures, on propose de rejoindre les réunions de la commission puisque ce dossier a un aspect social qui pourrait concerner les travaux  de cette commission. 

Meherzia Laabidi (Mouvement Ennahdha) :

Lors de l’audition du ministre de justice on n'a pas été invités. 

La journée internationale de la femme paysanne qui a été établie par l’ONU est passée. La commission devrait présenter plus d’intérêt à l’égard de ce genre d’évènement. 

La réunion devrait être fixée le lundi durant les après midi pour éviter l’absence des membres.